Nombre total de pages vues

mardi 16 octobre 2012

Des nouvelles du port

Beaucoup de temps s’est écoulé depuis notre manifestation réussie du 7 juillet dernier, et le long silence de ces trois derniers mois a suscité de nombreuses et légitimes interrogations.
Certains se posent la question du devenir du projet de port de plaisance.
Nous voulons aujourd’hui vous rassurer : les élus municipaux n’ont jamais cessé de travailler sur ce projet mais en silence et sereinement. Ils n’ont pas voulu répondre aux mensonges et gesticulations stériles des opposants au projet. Cela n’en valait pas la peine vu l’immensité de leurs contradictions et la fausseté de leurs informations.
Dans son communiqué du 4 février 2012, M. le Préfet a clairement défini les conditions essentielles à réunir pour qu’un nouveau projet soit soumis à une enquête publique :
-      Modifications substantielles
-      Diagnostic préalable, lucide et exhaustif des contraintes de toute nature touchant particulièrement à la sauvegarde de l’environnement
Ainsi, le projet évolue et s’améliore au fil du temps. La mairie a engagé des discutions afin de racheter la ferme de la Normandelière qui a été vendue à un tiers. De même, le tracé du bassin portuaire sera perfectionné afin d’éviter au maximum les zones humides. Ces 2 actions vont permettre de lever les contraintes les plus importantes qui pèsent sur le projet de port (selon la Commission d’enquête).
De nouvelles pistes vont aussi être explorées afin de rendre ce projet le moins contraignant possible.
Certains pensent que le projet met du temps à se mettre en place. Mais il est normal qu’un projet qui va améliorer la ville de Brétignolles sur Mer pour les décennies à venir soit correctement préparé. Il faut laisser le temps au temps. Il a fallu 10 années de travail pour emmener ce projet à enquête publique, il est donc normal de prendre suffisamment de temps avant de renvoyer ce projet devant les commissaires enquêteurs.
Le projet évolue dans le bon sens, en levant une par une les contraintes de toute sorte. Il reste encore du chemin à parcourir, mais nous savons qu’avec vous tous nous irons jusqu’au bout.