Nombre total de pages vues

mardi 17 décembre 2013

Nautic 2013 : FFPP soutient BVSP

 
 
Le Nautic de Paris vient de fermer ses portes ce dimanche 15 décembre.

Contrairement  à certaines annonces, il n’a jamais été d’actualité de présenter le nouveau projet de port de Brétignolles sur mer sur le salon de la porte de Versailles. Bien que présenté sur le site de la Normandelière, il est encore dans sa phase préliminaire et doit faire l’objet de nombreux aménagements auxquels seront associés les habitants de la CC.

Cependant, on en a beaucoup parlé ces derniers jours sur le salon. Le représentant de la FFPP (Fédération Française des Ports de Plaisance) reconnait un manque de places dans les ports vendéens, et  pense que la demande déjà forte, augmentera encore  au cours des prochaines années, boostée par l’attractivité de notre littoral. Nous savons que nous pouvons compter sur l’appui de sa Fédération.

Sur le stand de la Vendée, Wilfrid MONTASSIER, Président de Vendée Tourisme, a rappelé que « si la Vendée est le premier département touristique de la façade atlantique, nous devons faire très attention à ne pas nous reposer sur nos acquis. Nous devons sans cesse innover ». C’est ce que Christophe CHABOT, Maire de Brétignolles sur Mer a compris, et c’est pour cela que nous soutenons son projet.

La Vendée aura besoin demain d’infrastructures dignes de ce nom, contrairement à certaines extensions déjà réalisées ou prévues dans un port voisin, inconfortables et dangereuses (exemple les pontons de Marie Beaucaire) pour les usagers qui, soyons en certains, attendent « Port Brétignolles » pour déménager.

Applaudir  un agrandissement du port de Saint Gilles est un non-sens, surtout quand on dénonce en même temps les opérations de dragage, coûteuses et polluantes. Le potentiel d’accueil répondant aux besoins des plaisanciers du canton  se situe bien à la Normandelière.

Nous voulons rappeler que le port de Brétignolles ne sera pas situé sur un estuaire et ne peut donc être comparé à son voisin. Pas de pollutions terrestres dont on sait qu’elles représentent la quasi-totalité de la pollution marine, donc pas de boues toxiques à traiter. Oui, « Port Brétignolles » sera un port propre qui fera demain notre fierté .

Continuons de construire notre avenir sans renier notre passé.

« Brétignolles veut son port » vous souhaite à toutes et à tous un joyeux Noël.

jeudi 28 novembre 2013

Les chiffres clés qui donnent raison à BVSP

Le journal de la Vendée de novembre 2013 titre sur notre département qui fait la course en tête dans le domaine du nautisme, en s’appuyant sur des chiffres clés qui démontrent l’intérêt majeur de ce secteur pour notre économie.
 
 
On dénombre aujourd’hui 400.000 bateaux de plaisance en métropole. Avec 41000 salariés, la plaisance est le premier pôle d’excellence après l’aéronautique. Cette industrie qui génère prés de 4000 emplois dans notre département  souffre d’un manque d’infrastructures très pénalisant pour l’ensemble de la filière nautique.

Cette réalité, reconnue unanimement par tous les acteurs de la filière est depuis toujours rejetée par des opposants qui s’appuient encore sur les résultats  d’une enquête publique qui n’est plus d’actualité. Le projet a ses opposants que nous respectons, il a aussi ses partisans pour lesquels nous demandons la réciproque.

« Brétignolles veut son port » souhaite créer des plateformes de discussion et débattre avec l’ensemble des Brétignollais, partisans ou opposants. Chacun de nous doit pouvoir écouter l’autre et essayer de le comprendre.

La méthode COUE n’est pas une science exacte. Répéter à l’envie que le port ne se fera jamais, sans apporter de preuves tangibles, sans argumenter autrement qu’en s’appuyant sur des exemples pris de-ci de-là et sans rapport avec le site concerné, ça ne sert à rien. Faisons d’abord l’inventaire de la situation sur le plan local, n’essayons pas d’imposer la rigueur de la science, elle est parfois aveugle, et, la connaissance n’est pas le monopole des universitaires. Donnons enfin un peu de crédit au bon sens citoyen, il s’appuie sur la réalité du terrain.
 
« Brétignolles veut son port » a inauguré ses nouveaux locaux qui ont vocation à devenir demain un centre d’échange pour tous, avec comme seul sujet, le projet de port de Brétignolles sur mer.

Affaire à suivre ...

mercredi 16 octobre 2013

Le point info déménage



Fort du succès rencontré au cours des deux mois passés dans son point info de la Normandelière, l’association «  Brétignolles veut son port » s’accorde une pause. Le temps d’aménager un nouveau local, plus vaste, plus accueillant, où nous pourrons continuer de vous informer sur l’avancement de ce projet  qui est une chance extraordinaire pour notre commune, notre canton, notre région.

Dans quelques jours, nous prendrons possession de la ferme de la Normandelière où nous nous installerons, toujours plus attentifs à vos remarques et suggestions, surtout que des échéances importantes pour la conduite du projet sont à venir.
Il faudra convaincre et répondre à vos  interrogations, être plus que jamais l’association « à l’écoute des citoyens ».

Nous remercions encore les nombreuses personnes qui se sont déplacées à nos permanences d’été, prouvant ainsi l’intérêt porté à ce projet.

Avec votre soutien, nous démontrerons ensemble qu’il est aujourd’hui possible de construire pour notre avenir sans détruire notre environnement.

vendredi 27 septembre 2013

Le point info poursuit son action

 
En seulement huit semaines de fonctionnement, notre local info installé au rond-point de la Normandelière a vu défiler plusieurs milliers de personnes, estivants, Brétignollais ou habitants du bassin de vie, venus s’informer sur le nouveau projet de port de plaisance de Brétignolles sur mer.
 
Avec 450 nouvelles adhésions, autant de visites très appréciées du site et les encouragements chaleureux  de nos partisans à poursuivre notre action, nous sommes aujourd’hui très fiers de pouvoir confirmer que BVSP est bien la première association Brétignollaise. Merci à toutes et à tous.
 
Fort de ce succès et dans l’attente d’un local plus confortable pour vous recevoir, nous prolongeons les permanences au bungalow de la Normandelière les mercredis, samedis et dimanches de 10:00 à 12:30. Nous maintenons également les visites sur site les mercredis (départ du bungalow à 10 :30).
 
Les informations mensongères de toutes natures, diffusées par nos opposants, dans le seul but de jeter le trouble dans les esprits,  se sont retournées contre leurs auteurs, dès lors que nos visiteurs ont  eu accès à une présentation saine du projet, assortie de preuves  et démentis cinglants.
 
Pour ce qui est des diverses dégradations et attaques aux biens et aux personnes que nous avons eu à subir, nous n’y verrons que l’œuvre de marginaux, encouragés sans doute par le climat  délétère véhiculé à souhait sur un certain site.
 
Si nos opposants s’en tiennent encore aux conclusions scandaleuses de l’enquête publique, nous sommes passés depuis longtemps  à l’étape suivante. C’est aujourd’hui un autre match et nous n’avons que faire d’une défaite passée, qui plus est entachée de tricherie.
 
Notre objectif annoncé, c’est le soutien à un nouveau projet pour Brétignolles, un projet qui prendra en compte les recommandations faites par Monsieur le Préfet. Respectueux de l’environnement, ce projet s’avère capital pour notre littoral, en répondant d’abord à un véritable besoin d’anneaux  dans les ports vendéens. Ce sera aussi un formidable levier de croissance pour l’économie  locale et bien au-delà. Ce port sera aussi l’alternative à une urbanisation galopante qu’il est temps de freiner.
 
Ce projet est une chance pour Brétignolles, et ses opposants ne pourront le refuser indéfiniment par principe, comme un dogme, parce qu’il ne veulent rien changer et refusent  de voir concilier développement durable  et protection de l’environnement qui, loin de s’opposer l’un à l’autre, sont capables de s’élever ensembles au bénéfice de tous.
 
Continuons de nous battre  contre cet immobilisme, ce contre tout jusqu’au-boutiste qui ne mène à rien, et soyons en certains, la victoire sera notre juste récompense.

samedi 3 août 2013

Brétignolles Veut Son Port vous informe


Soucieuse de vous apporter l’information qui vous revient de droit, notre association a demandé à la Municipalité de mettre à sa disposition un local lui permettant de recevoir tous ceux qui souhaitent avoir une information saine, reposant sur des éléments concrets, fiables, consultables, sur le nouveau projet de port de plaisance.

Sans  structure disponible susceptible de vous accueillir dans l’immédiat, nous avons opté pour la location d’un bungalow auprès d’une entreprise locale. Contrairement à ce que vous pouvez lire ou entendre, ce local est à la charge de notre association, signalétique extérieure comprise. Seuls, les documents disponibles pour tous en mairie nous ont été fournis par cette dernière, à notre demande et en toute légalité.

Le Président de Brétignolles Veut Son Port a souhaité que ce lieu soit inauguré officiellement par Christophe Chabot, Maire de Brétignolles, en présence de la presse. C’était l’occasion de le féliciter publiquement avec ses collaborateurs pour le remarquable travail effectué en un an.

Nous sommes fiers de pouvoir présenter aujourd’hui un projet qui, s’il ne convient pas à tous, a des partisans, tous aussi respectables que ses opposants. Certes, les idées que nous véhiculons ne sont pas celles de tous les Brétignollais(ses). N’est-ce pas cela la démocratie !

Notre point information proche du rond-point de la Normandelière est ouvert le matin de 10h à 12h30. Une balade autour du futur port est prévue ce mercredi 7 août. Départ à 10:30 du bungalow.

 

mercredi 24 juillet 2013

Réunion publique avec Vendée Ecologie

Monsieur HELARY, Président de Vendée Ecologie, accepte l’invitation de Monsieur CHABOT, Maire de Brétignolles sur Mer, pour venir expliquer aux Brétignollais les 5,3M€ que la commune aurait déjà dépensé pour le projet du port de Brétignolles. Cette réunion devrait avoir lieu courant septembre.

 


 Lors de la réunion publique le mercredi 17 juillet, Monsieur RAFFENEAU, Directeur Général des Services de la Mairie de Brétignolles, a présenté les dépenses réalisées depuis 2001 (tableau ci-dessous).
 
 

Les dépenses réelles (comptes administratifs) sont bien inférieures à celles annoncées par Vendée Ecologie (2,6M€ et non 5,3M€). Monsieur le Maire se réjouit de l'opportunité que lui offre Vendée Ecologie de les confronter aux informations erronées qu'ils diffusent. Nous vous tiendrons informés de la date de cette réunion dès qu'elle sera connue.

lundi 15 juillet 2013

Assemblée générale le 26 juillet

L'assemblée générale de Brétignolles Veut Son Port aura lieu le vendredi 26 juillet 2013 à 19 heures dans la salle des fêtes de Brétignolles sur Mer (complexe sportif).

Vous pourrez renouveler votre adhésion à cette occasion (2€) et éventuellement nous adresser vos dons. Si vous ne pouvez pas être présent à l'assemblée, merci de bien vouloir retourner votre pouvoir avec votre bulletin d'adhésion et votre cotisation.

L'assemblée n'est ouverte qu'aux adhérents (adhésion possible sur place).


Le bulletin d'adhésion est téléchargeable sur le blog.

Votre présence prouvera votre soutien au projet.

PS: Réunion publique à la salle des fêtes le mercredi 17 juillet à 19 heures

jeudi 11 juillet 2013

Réponse de Monsieur le Maire au Président de Vendée Ecologie

Suite au communiqué de presse de Vendée Ecologie, Monsieur CHABOT, Maire de Brétignolles sur Mer, invite Monsieur HELARY, Président de Vendée Ecologie, à venir expliquer à la population brétignollaise la dépense de 5,3M€ qui aurait selon lui été dépensée par la commune pour le projet de port de plaisance.

samedi 8 juin 2013

Présentation du nouveau projet


Ce vendredi 7 juin 2013, la réunion publique sur le port a rassemblé près de 400 personnes. La municipalité a présenté à la population le nouveau projet de port, résultat de ces derniers mois de travail. Nous nous félicitons une nouvelle fois de l’engouement de la population pour ce projet d’avenir pour Brétignolles, le canton et la Vendée.
 
Comme nous vous le signalions dans les articles précédents les principales contraintes sont levées :
 
- La maîtrise foncière est assurée avec le rachat de la ferme de la Normandelière
- La protection de la zone humide est réalisée avec le déplacement du bassin portuaire vers le sud
- Le portage du projet élargi avec la participation de la communauté de Communes et bientôt du Conseil Général
- Les avancées aux niveaux géologique et archéologique ont été portées à la connaissance des services de l’Etat
 
C’est avec une grande satisfaction que nous publions sur le blog les images de synthèse de ce que pourrait être notre futur port.
 

 
 

mardi 26 février 2013

2013 : Le port avance !

C’est avec un grand plaisir que nous reprenons la plume. En effet, les nouvelles sont bonnes !
Nous le faisons en restant fidèles à nos principes : ne communiquer que pour informer et apporter des précisions sur le projet de port à Brétignolles-sur-mer. Le port avance silencieusement mais il avance.
De nombreuses réunions de travail se sont déroulées ces dernières semaines, suite au vote à l’unanimité du conseil communautaire approuvant le portage du projet de port par la Communauté de Communes du Pays de Saint Gilles Croix de Vie.
Le dialogue avec Monsieur le Préfet et les services de l’Etat a permis de mettre en évidence « les points durs » du dossier, à savoir :
-          Le portage du projet par une seule commune
-          La zone humide et l’aspect environnemental
-          L’intérêt d’un port à Brétignolles pour la Vendée
-          L’aspect archéologique et géologique

Nous sommes heureux de vous annoncer que tous ces aspects ont trouvé, ou sont en voie de trouver une réponse.
Le portage du projet est maintenant communautaire et bientôt départemental :
-          Suite au vote de fin d’année, une commission de travail communautaire a été créée
-          Aucun conseiller communautaire n’ignore le soutien du  Conseil Général dans ce dossier
(extrait de la motion CDC du 30 novembre 2012 approuvée à l’unanimité)
(liste des 60 membres présents lors du vote de la motion)

La zone humide n’est plus impactée, l’aspect environnemental est renforcé :

L’achat de la ferme de la Normandelière (1200 m² de bâtiments et plus de 20 hectares de terre) par la Mairie au promoteur immobilier (qui l’avait achetée aux exploitants) a permis de « déplacer » le bassin du port. La commune est propriétaire sur toute l’emprise du nouveau projet.
Comme vous le constatez, le dossier avance et progresse. Les réunions de travail sont nombreuses. Le projet se finalise. De plus, au-delà des contraintes soulevées par les services de l’Etat lors de la réunion avec Monsieur le Préfet, de nouvelles améliorations seront apportées, parmi elles :
-          Continuité nord/sud de la commune
-          Renforcement du « pôle familial » du site de la Normandelière
-          Développement  de l’école de voile
-          Sanctuarisation des zones humides
-          Travaux minimisant l’impact sur la dune
-          Traitement ambitieux des boues préservant le milieu aquatique
Nous vous présenterons en détail tous ces points dans nos prochains articles.
Les différents intervenants sont au travail : commune, CDC, Conseil Général, bientôt la DRAC. Comme le disait monsieur le Maire Christophe Chabot aux vœux, cette année 2013 sera marquée par trois mots : confiance, patience et courage.
Nous vous affirmons tout net que nous avons du courage à revendre, une confiance totale dans l’équipe en charge du projet et avons fait de la patience notre philosophie !
Nous puisons notre force et notre détermination dans votre soutien: la manifestation de février 2012, la fresque humaine en juillet 2012 et la fête du port en témoignent. Merci à vous !
De nouveaux  rendez-vous sont prévus dans les semaines à venir : réunions publiques, présentation du nouveau projet, animations diverses de soutien.
Il faut nous remobiliser, témoigner à nouveau de notre envie de ce port, ce beau projet pour notre bassin de vie et l’avenir de nos enfants.
Notre prochain article portera sur l’aspect archéologique et géologique ainsi que l’intérêt d’un port à Brétignolles pour la Vendée. A très bientôt.
Vive le port !