Nombre total de pages vues

samedi 22 août 2015

Point info BVSP : Bilan d'étape



Depuis le début du mois de juillet, les membres de l'association Brétignolles Veut Son Port accueillent sur le site de la Normandelière juilletistes et aoutiens pour répondre à leurs questions sur le projet du port de plaisance.

Nous sommes très satisfaits des permanences de cet été. Pour tout dire, nous hésitions à reconduire cette opération car, finalement, rien de très nouveau sur le projet cette année.

Dans les faits, on constate que l'intérêt porté au projet est toujours aussi important. La grande majorité des personnes qui nous rendent visite sont des résidents secondaires. Si quelques visiteurs s'étonnent de la suppression du plan d'eau, chacun comprend qu'il s'agit d'une étape dans le processus de réalisation du port.

Les questions portent essentiellement sur les dépenses déjà effectuées pour le projet qui se chiffrent aujourd'hui à 2.5M€, et la classification du site en zone protégée qui empêcherait le projet. Nous présentons alors le rapport environnemental de l'enquête publique dans lequel les commissaires enquêteurs précisent "aucune partie du site de la Normandelière est classée en ZNIEFF ou au titre de Natura 2000" (page 10 chapitre 5).

Certains nous interrogent sur le potentiel archéologique du site. S'agit-il oui ou non d'un site remarquable ? A ce stade, on ne peut rien affirmer. Toute déclaration dans ce domaine serait un mensonge. Seule certitude, s'il s'agit d'un site remarquable, le projet ne se fera pas. Nous attendons donc le rapport du diagnostic archéologique réalisé par l'INRAP (Institut National des Recherches Archéologiques Préventives) qui est seul compétent pour répondre à cette question.

La création d'emplois directs et indirects est un sujet qui revient souvent. La Fédération Française des Ports de Plaisance estime qu'un port de plaisance emploie directement 1 personne pour 100 anneaux et 10 personnes en indirect, soit 110 emplois pour l'exploitation du port.

Le bilan des permanences qui se poursuivent jusqu'au dimanche 30 août est aujourd'hui de plus de 300 visites pour 200 nouveaux adhérents. Nous gardons notre cap et notre éthique : fournir de vraies informations et surtout sans polémique !

2 commentaires:

  1. pour moi en calculant normalement ça fait 22 personnes et non 110 comme vous l affirmez il va falloir retourner a l ecole avant d essayer d investir les deniers de la commune parce que si le calcul des depenses est le meme vous etes mal

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour cher anonyme. 1 emploi direct pour 100 anneaux, cela doit faire 10 emplois directs pour 1000 anneaux. 10 emplois indirects pour 100 anneaux, cela doit faire 100 emplois indirects pour 1000 anneaux. Enfin, si j'ajoute 10 emplois directs aux 100 emplois indirects, je pense qu'on arrive à 110 emplois. Au plaisir de vous lire.

      Supprimer